Chaires internationales

Le Professeur Pablo Beker, professeur à Warwick animera une chaire du LABEX MME-DII durant l’année scolaire 2015-2016.

Le Professeur Gleb Koshevoy, chercheur à Central Economics and Mathematics Institute of the Russian Academy of Sciences animera une chaire internationale du LABEX MME-DII durant l’année scolaire 2014-2015.

Le Professeur Motty Perry, professeur à l’université de Warwick animera une chaire internationale du LABEX MME-DII durant l’année scolaire 2014-2015.

Le Professeur Dimitrios Xefteris, professeur à l’université de Chypre animera une chaire internationale du LABEX MME-DII durant l’année scolaire 2014-2015.

Le Professeur Adam Jakubowski , université Nicolas Copernic (TORUN, POLOGNE) animera la chaire internationale du LABEX MME-DII durant l’année scolaire 2013-2014.

Ce spécialiste du calcul des probabilité a forte image scientifique. Dans le début de sa carrière il a proposé des critères de convergence des processus en termes de caractéristiques local (un article extrêment cité est: Convergence en loi des suites d’intégrales stochastiques sur l’espace de Skorokhod, A Jakubowski, J Mémin, G Pages. Probability Theory and Related Fields 81 (1), 111-137), puis il s’est engagé sur des applications plus proches des préoccupations du LABEX MME-DII en s’intéressant aux notions d’extrêmes.

Les trois minicours proposés dans cette chaire en octobre-novembre, janvier, et mai porteront respectivement sur ses travaux de

-topologie en calcul des probabilités, sur les

-extrêmes de séries temporelles : théorie asymptotique des extrêmes sans loi limite, et sur les

-théorèmes limites concernant les sommes partielles de séries temporelles à queues lourdes.

Il discutera ses travaux récents.

L’usage de topologies adaptées est central pour prouver des résultats asymptotiques, le type d’application motive l’usage de topologies spécifiques dans divers domaines de théorie des processus.

La théorie limite concernant les extrêmes repose sur un notion de fonction de répartition fantôme tres efficiente, et les théorèmes limites reposent sur une variante habile de la méthode de Lindeberg.

D’autres intervenants comme Johan Segers et d’autres enrichiront ces débats très liés aux questions très actuelles de gestion des risques. Des travaux de recherches conjoints avec d’autres membres du LABEX seront aussi poursuivis et de nouveaux projets de recherche seront initiés

Mini-Cours sur Limit Theory for Dependent Heavy-Tailed Models:

Commence le 26 mars, Institut Henri Poincaré, Salle 201

9:30 -10:30 et 11:00-12:00

Prochaines réunions: 2, 9 et 16 avril (même temps, même lieu).

Matériels de cours:

Document 1

Document 2

Document 3

Document 4

Document 5

Document 6

Document 7

Cours donné par Segers:

Copula, an Introduction

Document 8

Cours donné par Thomas Mikosch

Document 9

Voir le programme détaillé de son premier cours
FORMULAIRE D’INSCRIPTION

Voir le programme détaillé de son cours sur Limit Theory for Dependent Heavy-Tailed Models

Pièces jointes :

8 janvier : O’Brien’s theory for maxima of stationary sequences